La contrebande de carburant coûte deux milliards de dollars à l’Algérie

L’Algérie perd environ deux milliards de dollars par an à cause de la contrebande de carburant, a assuré Ahmed Ouyahia, chef du cabinet du président algérien Abdelaziz Bouteflika.
«Nous arrosons l’Afrique du Nord avec plus de deux milliards de dollars d’hydrocarbures, de diesel et d’essence», a déclaré Ahmed Ouyahia lors d’une conférence de presse à Alger.
Le Maroc prend la première place de ce commerce illicite de carburant avec 60%, soit environ 1,2 milliard de dollars par an, suivi de la Tunisie avec 30% et enfin les autres pays limitrophes comme le Mali qui s’adjuge 10% restant.
Si le trafic de carburant est aussi important, c’est principalement pour une question de prix. En Algérie, un litre de gasoil coûte environ 0,17 euro alors qu’il vaut près d’un euro au Maroc, soit 6 fois plus. Malgré le renforcement de la sécurité au niveau des frontières avec le Maroc, le trafic n’a pas connu de réelle baisse ces dernières années.

Écrire un commentaire

commentaires

About fr.essada.net