Liban et le cauchemar des ordures: le gouvernement annonce un plan de sortie

Le gouvernement libanais a annoncé, samedi 12 mars, qu’il rouvrira une décharge controversée pour faire face à la crise des déchets alors que des milliers de personnes ont manifesté à Beyrouth menaçant de paralyser le pays. Des tonnes de déchets s’empilent dans tout le Liban depuis la fermeture, en juillet 2015, de la plus grande décharge du pays à Naamé, au sud de la capitale. Depuis, toutes les propositions avancées par le gouvernement, qu’il s’agisse de l’exportation ou du traitement des ordures au Liban n’ont pas été suivies d’effets.

Le  ministre de l’information Ramzi Jreij a indiqué à l’issue d’une réunion extraordinaire du cabinet que le gouvernement avait adopté un plan en quatre ans pour résoudre la crise. Une première mesure à court-terme sera de rouvrir la décharge de Naamé pour deux mois « afin de prendre les ordures qui se sont empilées ». Deux autres décharges seront également ouvertes dans la banlieue de Beyrouth, selon le ministre.

Écrire un commentaire

commentaires

About fr.essada.net