Home » Info » Partis politiques et rapports confidentiels derrière la non-extradition de Hassan Trabelsi de la Tunisie

Partis politiques et rapports confidentiels derrière la non-extradition de Hassan Trabelsi de la Tunisie

Selon le site « Al-Sarih” que des partis politiques et des médiations ont été faites pour ne pas extrader Hassan Trabelsi vers la Tunisie, ce qui a été confirmé après sa comparution devant la justice française hier, qui a décidé de différer l’affaire et de différer l’extradition.

Dans ce contexte, des sources bien informées ont confirmé que les partis politiques et autres avaient déployé de grands efforts et contribué par le biais de médiations et de rapports confidentiels adressés à la France les exhortant à ne pas livrer Belhassan dans le but de contrecarrer les efforts de l’État et des partis au pouvoir actuels, afin de ne pas constituer un point important pour les candidats aux prochaines élections. Dans les scènes autour de ce fichier.

About essada.net