Tadjikistan: les musulmans sont forcés par la police à raser leur barbe et à enlever leur hijab

Le Tadjikistan sombre dans la haine contre l’Islam. Ce pays composé en majorité de musulmans a lancé une chasse contre les musulmans “visibles” qui portent barbes ou voiles.

En Asie centrale, le Tadjikistan montre désormais la voie aux pays les plus islamophobes du monde. Rasage de barbe, interdiction de vente de hijabs dans la capitale ou réduction des quotas pour aller à la Mecque, la communauté musulmane vit un véritable cauchemar.
Selon les autorités du pays, ces dernières justifient ces mesures liberticides par une volonté de lutter contre le radicalisme et les départs au “jihad”. Elles annoncent 300 citoyens partis combattre en Syrie dont 30 qui seraient déjà morts.

De graves menaces pèsent sur les citoyens qui refuseraient de se raser. Selon les policiers, porter la barbe irait contre “la politique de l’Etat”. Une situation absurde mais extrêmement dangereuse pour les musulmans. Ces derniers se plaignent d’une politique de plus en plus répréssive à leur encontre depuis la victoire du Parti démocratique populaire du Tadjikistan (PDPT).

Écrire un commentaire

commentaires

About fr.essada.net