Home » Info » Youssef Chahed va porter plainte contre Nabil Karoui
Chahed: la Tunisie sortira de la liste noire du GAFI

Youssef Chahed va porter plainte contre Nabil Karoui

Lors d’une interview sur Attessia TV, le président du parti Tahya Tounes, Youssef Chahed a affirmé qu’il va porter plainte contre le candidat à la présidentielle et président du parti Qalb Tounes, Nabil Karoui sur fond de l’affaire de lobbying.

En effet, Chahed a estimé que cette affaire est une question de sécurité nationale et de souveraineté et que son parti refuse toute ingérence étrangère dans les affaires politiques du pays, « outre le fait que Nabil Karoui en dépensant cet argent a dépassé le seuil électoral ».

Il a expliqué dans ce sens qu’il a essayé à tout prix de faire passer l’amendement de la loi électorale pour éviter ce genre de menaces.

Ghazi Chaouachi, tête de liste du Courant Démocratique pour la circonscription de Ben Arous, a annoncé, ce jeudi 3 octobre 2019, que son parti avait porté plainte contre le candidat à l’élection présidentielle Nabil Karoui et le mouvement Aich Tounsi, qui se présente aux élections législatives.

Dans une intervention faite sur les ondes de Radio Med, Ghazi Chaouachi a déclaré que « la plainte avait été déposée suite à des soupçons de financement étranger dans la mesure où Nabil Karoui est accusé d’avoir collaboré avec une société canadienne, dirigée par un agent des services de renseignement israélien, dans le but d’améliorer son image et pour faciliter sa rencontre avec le président russe Vladimir Poutine et le président américain Donald Trump.

Cette affaire est, depuis, hier, au centre d’une polémique sur les réseaux sociaux. Jawher Ben Mbarek a d’ailleurs posté un message indiquant que « le ministère américain de la Justice avait publié un contrat signé par Nabil Karoui avec une société canadienne, Dickens & Madson Inc, spécialisée dans le lobbying et la manipulation ».

Cette société est dirigée par Ari Ben Menashe, un ancien agent israélien des services de renseignements, un marchand d’armes, lequel occupait le poste de conseiller auprès d’un ancien chef du gouvernement israélien, précise Jawher Ben Mbarek.

About essada.net